Poèmes

 

LA SOLITUDE

Ce matin, c'est la solitude !

Que puis-je éprouvé ?
Le désespoir? la haine?
De toute façon, je suis seule!

Oû sont mes amis?
ont-ils étés des amis?
Je ne puis le pensé, car depuis longtemps ils ont disparus.

Ce matin! pourquoi ne puis-je être entendue par vous? mes amis.
Mes cris d'inpuissances ne vous troublent donc t-ils pas?

Pourquoi ma solitude et la vôtre ne peuvent-elles pas se RENCONTRÉS.
Est-ce votre attitude ou ma certitude des mots que je vous murmure qui nous désunis?

Puis-je vous dire, que réflexion faite! la solitude me permet de vivre sans vous mes chers amis.
Ecrit un jour de pluie par Rose Mélicher en 1992.

sports sorties voyages cuisine libre weekend week-end

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

rossyekran
Le libre Week-end est un site qui comme son titre le dit, est conçu pour trouver et faire tout ce qui ce qui ce passe pendant les deux jours de repos, après une dure semaine de labeur. Vous pouvez discuter sur un forum, sur un livre d'or, vous avez la possibilité de trouver les nouveaux films qui sortent en salle de cinéma ainsi que de savoir quel match de foot sera jouer le week-end en Belgique et autres régions dans le monde.Vous avez la possibilités d’émettre des commentaires et de faire connaitre vos opinions. Tout sur les loisirs du week-end, campagne, danses diverse, tout les sports, et combien plus ...http://libre-week-end.e-monsite.com/
Renee
  • 2. Renee | 16/04/2015
Bonjour! Je ne connais pas grand chose en poésie, mais j'ai trouvé ce poème sur le site http://www.poetica.fr/ je le soumet ici, car je lui trouve un petit air de ressemblance ?? Quand dite-vous???

Solitude Subite

Solitude lunaire
Culpabilité exécrable
Sentiment de vide rattrapé par les vomissements de l’esprit
Je me respire
Peuplier du désert naufragé dans le sable
Organisme Génétiquement Modifié
Néant impuissant
Médisance sournoise
Je ne crois plus dans le remplissage
le vide reste, ici, toujours, pour toujours.
Je suis seule
les yeux fermés
une seconde
Sybille Rembard, 2008
Poème classé dans Condition humaine, Solitude, Sybille Rembard.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.